Intranet

Espace membres

« Conversion écologique : où j’en suis ? », un petit sondage

↩️ Revenir à la newsletter

6 500 membres engagés dans une conversion écologique et heureux de l’être ? Mais oui c’est possible ! C’est en tout cas notre rêve un peu fou pour la CVX en France, creusant le sillon confirmé à Amiens en Assemblée mondiale.

Aidez-nous à voir où nous en sommes en répondant au sondage
« Conversion écologique : où en suis-je ? ».

Objectif 100 % de réponses avant le 15 mars !

 

L’enjeu est de concilier la liberté spirituelle de chaque compagnon avec un impératif énoncé par le pape François dans Laudato si’ : la conversion écologique n’est pas une option quand on est chrétien. Et pour le pape, la joie profonde en sera le principal fruit !

La Communauté se donne donc la visée de permettre à chacun(e)  de déployer – ou d’initier – son chemin spirituel, à partir du point où il en est. Chacun est invité à écouter l’invitation majeure de Laudato si’ : simplifions notre façon de vivre pour la rendre compatible avec la préservation de notre planète, la maison commune. Ce faisant, faisons de la place dans nos vies pour vivre des relations plus fortes, plus nourrissantes, avec le Seigneur, avec les autres, avec la création. Ainsi nous serons plus ajustés, plus unifiés, en paix avec nous-mêmes.

Le pape François, en écho aux appels de la communauté scientifique, a renforcé son appel dans la lettre Laudate Deum en octobre 2023 : l’action est nécessaire au niveau des gestes individuels, bien sûr, mais aussi , et surtout, au niveau collectif et au niveau d’actions visant des changements structurels dans nos sociétés.

Cet appel est très fort, en proportion de l’importance des enjeux planétaires. Écoutons ces invitations, en vue de donner une réponse qui soit propre à chacun(e) et sera le fruit d’un discernement spirituel.

Le sondage est une étape pour la Communauté et permet aux compagnons d’aborder quelques facettes de la conversion :

  • Comment nous laissons-nous toucher en profondeur par ce que nous savons de la crise écologique ?
  • Comment écoutons-nous ce qui résonne au plus profond de nous, en réponse aux cris de la terre et des pauvres ?
  • Que sommes-nous vraiment disposés à changer dans notre manière de vivre ?
  • Nos actions déjà menées ont-elles un impact réel sur la santé de la planète ?
  • Comment goûtons-nous ce que nous avons déjà fait, déjà changé ?
  • Comment projetons-nous d’œuvrer avec d’autres, au sein de CVX ou en dehors ?
  • Quels sont nos freins, nos besoins, nos envies, nos idées, nos rêves ?

Merci d’avance pour votre réponse !

« Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance. Dieu qui nous appelle à un engagement généreux, et à tout donner, nous offre les forces ainsi que la lumière dont nous avons besoin pour aller de l’avant… Loué soit-il.  » (L.Si 244-5)

Répondez au sondage avant le 15 mars :  « Conversion écologique : où en suis-je ? ».

Mots-clés :