Intranet

Espace membres

Témoignages de compagnes et compagnons en service

Nous avons demandé à des compagnes et compagnons en service pendant l’Assemblée Mondiale de nous partager leur quotidien en tant que bénévoles, les défis et les trésors de cette expérience. Nous vous invitons à dérouler leurs récits.

Avec d’autres, au service du Point Infos de l’Assemblée Mondiale qu’elle appelle le « centre névralgique de toutes les petites inquiétudes des délégués », Claire a eu l’occasion de contempler la Communauté mondiale. Elle partage ce qui l’a touchée.

En todo, amar y servir ! Cela a eu un relief particulier pour moi durant cette assemblée mondiale. Bien sûr comme bénévole mais plus encore en observant tous ces compagnons, délégués de communautés, équipe Philéas, toutes et tous impliqués, en première ligne ou dans l’ombre, pour une journée, une semaine voire depuis de longs mois. C’est déjà un chemin d’Espérance.

L’équipe bénévole du Point Infos

J’ai vraiment ressenti la joie de croire, (au-delà des frontières, des difficultés spécifiques à certaines situations politiques, économiques), la force de la foi en Christ, l’intuition d’Ignace qui rassemble encore aujourd’hui une diversité d’apostolats porteurs de fruits pour la construction du Royaume. La dimension mondiale de CVX représente maintenant des visages, des souvenirs de rencontres, des sourires et des mercis échangés. Entendre la parole de Dieu, les chants, dans une diversité de langues, le Notre Père murmuré dans sa langue maternelle, les uns à côté des autres, en communion… sont autant de grâces, de cadeaux reçus.

Durant ces deux semaines à Amiens et lors de la journée Portes Ouvertes, je me suis sentie portée, soutenue : l’Esprit était vraiment à l’œuvre. Le point Infos était un espace où s’exprimait une diversité de demandes, un lieu d’allers et venues, une sorte de conciergerie « foir’fouille » mais où la bienveillance, la patience, l’humour, le désir de rendre service étaient partagés, co-construits. Les journées étaient assez denses mais je ressentais une joyeuse fatigue ! Et surtout, je mesurais, chaque jour et encore maintenant, la chance d’avoir pu vivre ces moments, auprès de mes communautés régionale et nationale, d’avoir assisté à l’élection de la nouvelle ExCO, d’avoir perçu l’Esprit, auprès des délégués de 65 nations présentes, pour que nous puissions, dans quelques temps, grâce à eux, « Discerner des chemins pour l’Espérance » dans notre communauté locale… Alleluia, Alleluia, na Yesu !

Claire, membre de la Communauté régionale Som’Oise

⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃

Nous avons été émerveillés

Au retour d’Amiens, nous nous sommes dit que nous avions vécu 10 jours de bonne volonté et de bonnes heures. Oui, que du bonheur  tant nous avons été dans l’émerveillement tout au long de ces journées, émerveillement devant la diversité des visages de CVX, visages du monde chrétien rassemblés en un seul lieu. Ce fut pour nous la découverte in vivo de la dimension mondiale de la communauté. En découvrant la Communauté de vie chrétienne dans sa dimension mondiale, nous nous sommes rendu compte que nos compagnons étaient ceux de l’autre bout du monde autant que ceux de notre Communauté locale (CL) ou de notre Communauté régionale (CR).

Le matin et après le déjeuner nous servions du café ou de l’eau chaude qui devait être impérativement bouillante pour le thé de cette déléguée irlandaise ; l’après-midi nous offrions le jus de fruit pour le goûter et quelques fois, le soir, une petite bière pour se détendre d’une rude journée. Et s’il a pu faire très froid sous le petit préau en plein courants d’air, nous avons toujours eu chaud dans nos cœurs grâce aux sourires des délégués recevant leur boisson réchauffante, sourires qui donnaient à notre service une richesse joyeuse.

Chaleur aussi dans notre petite équipe de barmen et barwomen. Sous la responsabilité de notre “cheffe” Françoise, dont l’énergie était contagieuse, nous formions une véritable communauté. Nous avons d’ailleurs beaucoup apprécié de pouvoir nous retrouver, au cœur de nos journées, pour un temps de prière avec les autres bénévoles de la grande communauté de service. Ces temps de partages, d’actions de grâces, d’échanges donnaient à notre engagement une dimension fraternelle essentielle que nous retrouvions aussi au cours des déjeuners dans la grande salle à manger de La Providence… Et quel beau nom pour le lieu d’une assemblée mondiale de disciples du Christ !

Nous avons pu regretter de ne pas assister davantage aux séances plénières des délégués de cette Assemblée mondiale. Nous aimions bien participer à la prière du matin en compagnie de l’ensemble des délégués venus quérir l’énergie spirituelle nécessaire pour leur journée, mais nous devions partir – cette prière terminée – pour leur préparer une autre énergie apportée par nos coffees, teas and some cakes… Nous avons aussi prié avec eux, au cours des eucharisties. Et nous n’oublierons pas la prière qui ouvrit la journée de silence des délégués ; cette prière – uniquement par gestes – restera un moment de grâces, surtout lorsque nous devions bénir nos voisins de prière en les regardant, les contemplant.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Que nous reste-t-il de ces jours ? Cette diversité de visages de la communauté, mais aussi (et peut-être bien surtout) l’unicité de la communauté, telle qu’elle est réaffirmée dans le document final (« en tant qu’UNE communauté, en tant qu’UN corps apostolique ») ; ce dont on ne peut pas vraiment se rendre compte en ne participant qu’à notre CL !

Alors, de ces découvertes, de nos émerveillements, nous allons témoigner dès la 1ère réunion de notre CL ainsi qu’à la rencontre régionale de rentrée en octobre. Nous voulons vraiment partager et convaincre que chaque communauté locale est certes importante, mais qu’il faut vraiment participer dans la mesure de nos possibilités à la vie de la communauté aux autres niveaux : régional, national et mondial.

Merci à CVX de nous faire vivre cette universalité de l’Église.

Bénédicte & Louis-Marie, membres de la Communauté Loire Haute-Loire

⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃ ⁃

Ayant gardé au cœur la bouleversante expérience de l’Assemblée mondiale de Buenos Aires en 2018, à laquelle j’avais participé en tant que responsable nationale, avec mes complices d’ESCN nous avons fait notre possible pour que les compagnons français puissent goûter à la dimension mondiale de notre Communauté en proposant que la France accueille l’Assemblée de 2023. Mon mandat terminé j’ai été appelée à participer à l’organisation de cette Assemblée mondiale à Amiens et en particulier à l’organisation de la journée portes ouvertes. Convaincue des bienfaits de l’intelligence collective, j’ai rapidement cherché à constituer un binôme et Laurence est venue nous rejoindre. Du fait de nos grandes différences, notre collaboration a été parfois houleuse mais finalement fructueuse.

Nous avons désiré que cette journée soit sous le signe de la rencontre. Rencontre entre les 80 pays présents et la France, entre les délégués et les compagnons français, entre les compagnons CVX et les membres d’associations locales, entre les Amiénois et les participants… Et au cœur de ces rencontres, le Christ. C’est ce qu’ont exprimé le temps de prière du matin et la célébration animée par le père Sosa à la cathédrale.

C’est aussi ce qui a été vécu, lors des déambulations en ville, par tous ces groupes hétérogènes accueillis sur des stands par des amis CVX ou non, venus parfois d’une région fort éloignée de notre pays. Quelle allégresse et quelle douceur de faire mémoire de ce temps de « construction » où, avec les responsables de chacun des 30 stands, nous avons élaboré dans la joie et le dynamisme mais aussi les doutes, les insatisfactions, les impatiences, les défections, ces temps d’intervention. Quel plaisir de voir ces bénévoles se présenter ce dimanche matin pleins d’enthousiasme et de résolution ! Et quel bonheur d’entendre, au cours de la soirée conviviale, les récits chaleureux de ces rencontres qui ont dépassé notre imaginaire.

« Il se tenait là et ils ne savaient pas que c’était Lui » (Jn 21, 4)

Cette Parole est au cœur de chaque service demandé par et pour la Communauté et elle illumine chaque rencontre ! Ce sont les rencontres qui ont marqué mon mandat et ce sont encore de très belles rencontres qui ont préparé cette journée, lui ont permis d’exister et c’est ce qui est marquant au moment d’en faire mémoire.

Brigitte Jeanjean, co-responsable de la Journée Portes Ouvertes, membre de la Communauté régionale Causses et Monts

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer