Intranet

Espace membres

Parcours Emmaüs : une croissance spirituelle au service de ses frères

Pourquoi un parcours de formation dans la CVX ?

Remonter à la source permet souvent de redonner le sens profond à une expérience première, parfois purement intuitive.

C’est la raison de ce partenariat entre le Centre Sèvres à Paris et CVX.

Si notre Communauté a comme objectif de veiller et de permettre la croissance spirituelle de chaque membre et du groupe en tirant profit des Exercices Spirituels de St Ignace, il faut alors se poser la question comment la tradition ignatienne, grâce au « voir Dieu en toute chose », examine la manière dont Dieu tisse et entretient sans relâche une relation avec l’homme.

C’est pourquoi la Communauté a eu l’intuition de proposer une formation à partir d’éléments anthropologique, biblique et théologique solides qui aide ainsi à mieux comprendre le charisme propre de notre Communauté.

C’est pourquoi l’objectif fixé à cette formation a été de faire entrer dans une plus grande intelligence de l’aide à la croissance humaine et spirituelle des personnes et des groupes.

Lire l’article « Le Parcours Emmaüs, est-ce pour moi ? »

Le parcours Emmaüs, une Bonne Nouvelle

Une proposition offerte à de nombreux membres aimant la Communauté et désirant servir leurs frères au sein de la Communauté, cela est en soi la première Bonne Nouvelle.

Mais prendre, ensemble, le temps du travail de textes bibliques et théologiques, accepter de se laisser bousculer dans sa foi et son expérience spirituelle, pour grandir en liberté et en disponibilité intérieure, voilà la véritable Bonne Nouvelle de cette formation. Car nos échanges en profondeur, les partages de la vie de nos communautés locales, si diverses, cela fait grandir le corps tout entier de la Communauté nationale.

C’est donc bien une formation au service de la croissance spirituelle de chaque membre de CVX et de la communauté comme corps apostolique, que le parcours Emmaüs donne à vivre.

Le nom d’Emmaüs vient de ce passage d’Évangile où Jésus le Christ explique à ses compagnons de route tout ce qui le concernait dans les Écritures. Et eux, le cœur brûlant, se lèvent et repartent à Jérusalem.

Emmaüs

Témoignage sur le parcours Emmaüs de Paris (septembre 2016 à mars 2018)

Comment je suis arrivée à répondre à l’appel ?

J’avais exprimé mon désir de me former à l’approfondissement de la Bible à mon accompagnatrice qui l’a ensuite relayé à l’assistante régionale que j’ai ensuite rencontrée et avec qui j’ai fait un point global sur mon parcours dans CVX et la façon dont je voulais poursuivre. J’ai donc profité de cet échange pour exprimer à nouveau mon souhait de me former et de me questionner sur le service que je pouvais apporter. Je me questionnais déjà à l’époque sur l’accompagnement, mais sans savoir précisément quel type d’accompagnement.

Comment ai-je perçu le déroulement des journées ?

Avant tout, au fil du temps, j’ai vécu cette formation comme une richesse, un trésor, une chance, les samedis riches d’un enseignement abordable, avec deux personnalités complémentaires et enjouées, résolument libres dans leur approche, leur questionnement perso, et j’ai pu durant les deux années, revisiter les grands thèmes de la foi, la création, le péché, le combat spirituel, la souffrance, la résurrection, Abraham, Moïse… ce qui a véritablement dépoussiéré, voir décapé ma foi !

Les préparations avant les rencontres du samedi, en petit groupe avec mes compagnons Emmaüs de Tours, ont été des moments de partage, de confrontation de nos visions de la Bible, de notre Foi, mais toujours dans la joie, dans la bonne humeur. Moments importants pour mieux comprendre et nous préparer à la journée du samedi où les formateurs nous apportaient les réponses aux questions posées au préalable.

Quant aux dimanches, un approfondissement de notre vécu en communauté locale, en petits groupes, sont importants et permettent de prendre du recul par rapport à cette expérience en communautés locales, de revisiter les moments forts d’une communauté, les moments de croissance mais aussi de crise, d’échanger sur nos pratiques …Nos rencontres du dimanche se vivaient d’ailleurs comme une rencontre de communauté locale.

Les récits de vie du dimanche matin sont aussi des moments clés de relecture du vécu d’un compagnon en CL ou d’une communauté sur plusieurs années. Notion de fil rouge qui permet de suivre le compagnon ou la communauté locale dans sa croissance spirituelle.

Quel(s) fruit(s) pour demain ?

– Je me sens davantage ancrée dans ma foi, une foi réelle et envie de partager, avec une vision assez précise de ces grands thèmes de la foi sur lesquels je peux être interpellée par des non-croyants !

– La spiritualité ignatienne est puissante, cet intimité avec Dieu en toute chose me convient parfaitement, même si pas facile, mais c’est un Dieu proche, avec moi, pas au ciel et lointain ! Un Dieu tout proche.

– Dieu a besoin de moi pour créer dans ce monde , à la place où je suis dans mon quotidien avec les gens que je fréquente, ma famille, mes collègues… Il ne cesse de m’appeler à collaborer, à co-créer

– Mais la Foi se cultive aussi, la prière est essentielle, pour écouter l’Esprit Saint qui ne cesse de nous conduire ! J’ai appris davantage à prier, à tisser ce lien indispensable avec notre Créateur

– Je souhaite par la suite m’orienter vers une formation d’accompagnateur dans le cadre de retraite.

Quelques Verbatim de participants

« Cette formation a unifié dans ma vie, les relations entre Dieu, moi, les autres, le monde. Cela a été un élargissement de l’espace de ma tente. »

« Comprendre que la croissance spirituelle n’est pas linéaire, cela a été une ouverture à la liberté. »

« Je n’ai plus peur de l’autre, différent de moi et qui pouvait m’agacer. »

« Radicalité à suivre le Christ, j’ai grandi dans ma foi, je me sens Apôtre. »

« J’ai découvert que CVX était en fait désir de progression. J’ai découvert que CVX a grandi et je ne m’en étais pas aperçue. »

« Le texte de Franklin Ibanez m’a habité; il me demande de vivre plus radicalement l’ordinaire de ma vie et ainsi vivre plus proche du Christ. »

« Cela m’a demandé du temps, de la préparation, mais j’y suis arrivée. »

« Le parcours m’a donné des outils pour mieux vivre dans ma communauté locale. »

« J’ai compris l’originalité de la spiritualité ignatienne, l’historique de la création de la Compagnie et de CVX, la richesse des Exercices Spirituels. »

☞ Un Parcours Emmaüs débute à Paris en septembre 2018. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter votre équipe service de Communauté régionale.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer